SYNOPSIS

Après une vie de femme et d’artiste, le choix de cette thématique s’est imposé à la chorégraphe Marie-Laure BEDEL-TARNEAUD : envie de comprendre, de mettre en scène la force qui anime ces femmes. Celles d’aujourd’hui qui mènent plusieurs rôles de front, et celles d’hier fracassées dans leur élan par un environnement sociétal et familial.

La chorégraphie, interprétée par quatre danseuses de générations différentes, est portée par la musique de Germaine TAILLEFERRE.

Au début du spectacle, les musiciennes accordent leur instrument, les danseuses accordent leur corps, avec une gestuelle lente, sensuelle, appliquée, qui évoque des femmes dans leur intimité représentées par les peintres.

C’est la féminité qui apparait dans toute sa séduction, sa représentation, son paraître, dans un climat froid, avec son lot de phrases répétitives, de déplacements et de lignes.

La passion vient tout bousculer, elle dévore, isole, enferme, face à l’incompréhension. Tour à tour, une musicienne transporte la danse dans l’improvisation, l’extase, la violence, tandis que se forme un contraste, avec un arrêt sur image.

Un mélange s’opère, les femmes dans un moment débridé maternent, créent, vivent, courent et s’écroulent.

Une forêt de noms de ces femmes artistes, qu’elles soient anonymes ou célèbres, descendent des cintres pour revivre, dans une dynamique joyeuse, les émotions transmises.

Les musiciennes, également partie prenante dans ce spectacle, participent pleinement à la mise en scène. Danseuses et musiciennes s’unissent ainsi dans un même élan pour mettre en valeur le rôle de ces femmes dans nos vies et dans nos sociétés.

LA DISTRIBUTION

Chorégraphies : Marie-Laure BEDEL-TARNEAUD

Création lumières : Philippe LACOMBE

Costumes : Annabelle PEZE

Musique : Germaine TAILLEFER

Musiciennes : Quatuor DEVARTE

(Mathilde POTIER / violon – Oriane CARCY / violon –

Sarah NIBLACK / alto– Clotilde LACROIX / violoncelle)

Danseuses : Eva KLIMACKOVA

Rachel MATEIS

Sophie MAYEUX

Sarah DE ALMEIDA GONÇALVES